Crépuscule Tropical

Paré de ses plus belles teintes Le crépuscule vous souhaite La bienvenue au zénith # Lieu d'évasion, Lieu de débats

25 mars 2006

Dans le métro 2 - le journal orphelin

Nous descendons du bus.Il reste 45 secondes avant le départ du métro. Comme chaque matin, tous courent pour ne pas le rater.Comme chaque matin, les Gratuits gisent à l’entrée de la station de métro.Ce matin, il y avait ces deux métropolitains devant moi.Le premier (disons Pierre) se penche pour récupérer le journal.L’autre (serait-ce Paul ?) fait de même.Pierre composte son billet ; Paul en profite pour ne pas valider le sien.Pierre jette un coup d’œil à la Une de son journal ; Paul fait de même.Pierre active le pas ; Paul fait de... [Lire la suite]
Posté par CrepusculeIndien à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2006

La Révolte

Regard perdu dansLe fond de tes yeux,Il se dit mauditPar le Père des CieuxLui tenant à distanceD’un joyau sublime Pour se consoler de ceCruel châtiment, il s’offreTout entier à l’ivresseDe ses sens, guettantUn signe du CrépusculeUne échappatoire enfin
Posté par CrepusculeIndien à 18:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 mars 2006

Silence, l'enfant se noye

<a href="http://www.statcounter.com/" target="_blank"><img  src="http://c12.statcounter.com/counter.php?sc_project=1254327&java=0&security=eb581b0a&invisible=0" alt="counter free hit invisible" border="0"></a>
Posté par CrepusculeIndien à 02:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 mars 2006

Dans le métro 1 - "aller vers les gens"

L'homme finit de jouer son morceau.C'était une chanson écrite par Léo Ferret pour ... je ne sais plus qui !!! Elle parlait de la vie de l'homme qui vit de peu de choses.La chanson terminée, le quémandeur tendit la main.La dame assise à côté de la fenêtre mit la sienne dans son sac.Il prit la pièce.Elle lui demanda son nom.Il le lui donna.Et c'est en partant qu'il eut ces mots :"Un ami n'arrête pas de me dire qu'il faut que j'arrête de faire les wagons.Oui mais moi, je ne peux pas m'arrêter d'aller vers les gens." ... [Lire la suite]
Posté par CrepusculeIndien à 22:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
28 février 2006

Plainte d'une fillette

Hier en fin de journée au supermaché : _ Papy, M..... m'a embêtée._ Et qu'est-ce-qu'il t'a fait ?_ Il m'a TIré mes pieds.
Posté par CrepusculeIndien à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2006

Journée de cueillette

Ce billet s'inspire du commentaire de Serge ici.Notes :1 : accès2 : accès
Posté par CrepusculeIndien à 20:41 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
20 février 2006

Evasion 2 -- vues croisées

ce billet fait suite à :évasion 1 - lutte des mots   LES VACANCES DU TEMPS DES AMIS UN RENDEZ-VOUS         UNE PLAGE UN SOLEIL UN FILET UN BALLON   UNE PARTIE LA FATIGUE LA VICTOIRE LA DEFAITE UN REGARD UN SOURIRE DES PAROLES UN RANCARD   LE CREPUSCULE L'ADIEU LA NUIT LA NOSTALGIE         LA RENTREE LE BOULOT LE STRESS L'OUBLI   ... [Lire la suite]
Posté par CrepusculeIndien à 06:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 février 2006

Evasion 1 -- lutte des mots

Parce que le temps libre au milieu d’une journée chargée ; parce que le temps libre au milieu d’une journée saharienne ; parce que le temps libre au milieu d’une journée de notre vie, se doit de nous apporter calme et réconfort.Note importante au lecteur : je ne saurais être tenu responsable de la dégradation de la qualité de l’écriture, du sentiment d’ennui consécutif ainsi que de l’état de dépression induit du fait des présentes lignes. Et ce, conformément à la législation sur la libre expression.Mises en garde faites, il me faut un... [Lire la suite]
Posté par CrepusculeIndien à 07:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
14 février 2006

Saint-Valentin : le mot de La Poste

C'était le Mot de La Poste. La Poste, désormais une banque ; et bien plus encore ! Réalisé avec trucage. m-AB
Posté par CrepusculeIndien à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2006

Saint-Valentin : éclosion d'un lys

Spéciale Saint-Valentin avant l'heure !!! Sur les coups de minuitMa sainte Amie est néeHier en sa JérusalemJe suis aux asMa joie est infinieElle m'est apparueAu moment propiceTout moment lui siedLe Ciel s'élaircitSa voûte scintillePar ta présence Ma véritable moitiéA moitié vêtueRepose dans mes brasAh il fallut attendreTendre la mainDemain advintSaints d'ici et làJe vous convieLa Fontaine est pleineLe nectar coule à flotCélébrons cet HymenLa nuit s'en est alléeLe coq surprend le jourCaressant nos corps enlacés ... [Lire la suite]
Posté par CrepusculeIndien à 12:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]