Crépuscule Tropical

Paré de ses plus belles teintes Le crépuscule vous souhaite La bienvenue au zénith # Lieu d'évasion, Lieu de débats

10 janvier 2006

-->

Genèse du Monde / L'appel de la Nuit

Depuis quand dormais-je ?

Qu’est-ce qui m’a réveillé ?

Pourquoi me suis-je levé ?

A vrai dire peu m’importe.

Maintenant que ma conscience est alerte

Les sirènes peuvent ne plus retentir

La maison est bien gardée.

Ce furent des mots.

Je fus sorti de mon sommeil par un fracas de lettres

Elles n’arrivaient pas à s’ordonner

Elles ne voulaient pas exprimer la même vérité

Il fallait pourtant statuer

Rien de plus terrible que le Néant

Alors elles se sont concertées

Il en sortit le Chaos.

Etat peu enviable

Mais c’est mieux que Rien

C’est déjà un début

Ce fut un déluge de lumière.

Je fus sorti de mon sommeil par des ondes affolées

Elles n’arrivaient pas à se mettre en phase

Elles ne voulaient pas éclairer les mêmes consciences

Il fallait pourtant s’accorder

Rien de pire que l’ignorance

Alors elles se sont confondues

Il en jaillit les Lumières

De par leur source Lumières étaient attirées par le Chaos

Un beau jour, alors qu’elles erraient dans le vide interstellaire

Elles croisèrent cet autre irrésistible

De leur union, vient l’Univers

Le déplacement éclair de cette entité

Sa capacité d’auto-expansion lui conférèrent

Des propriétés d’attraction inouïes

Le Doute l’ignorait sans doute

Car faute de rester vigilent aux assauts de l’Univers

Il se retrouva prit dans ses filets

Pour se venger de cette attaque

Il décida d’infiltrer tous les recoins de cette immensité

Bouleversant totalement le cours naturel des choses


De là naquit le Monde

 

m-AB

Posté par CrepusculeIndien à 23:37 - 3-2 - l'être et le monde - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire